Promotion

Oh bonheur!

C’est terminé, le style de vie de l’homme des cavernes au bureau (un jour faudra que j’apprenne à dire « à la maison », ce sera pas facile). Après un très long mois, le plombier est venu hier pour installer lavabo, toilette et rebrancher l’eau. Mais quel bonheur, j’ai pu laver pour vrai ma tasse de café, jeter très loin au bout de mes bras la chaudière qui servait à flusher, et j’ai même pu laver mes mains à l’eau chaude.

Augmentation de notre niveau de qualité de vie de quarante-douze-mille pourcent. C’est formidable, l’eau courante, quelle invention.

Et bientôt, nous aurons même de l’électricité pour vrai! Et non plus branché de manière probablement fort suspicieuse dans la seule prise fonctionnelle de la maison. En fait, la seule prise fonctionnelle est utilisée par les ouvriers qui y branche leur spotlight, ledit spot permettant d’y brancher  notre réseau entier.  Des ordis, des écrans, des disques externes, cafetière, serveur, téléphone, modem, lampes, ventilo (euh bon, avec notre gros 12 degrés on peut le débrancher), fax, imprimantes et compagnie, le tout branché sur une rallonge qui est branchée sur une autre rallonge qui elle va à une autre, l’arbre est dans ses feuilles si vous voyez le concept. Oui, des fois, ça saute, on ne fera pas semblant de s’en étonner. Ça achève.

Nous avons aussi du beau plancher tout neuf dans la moitié de l’appart, l’autre moitié sera possiblement terminée aujourd’hui. Vu que les pièces sont vides, c’est fou le bruit que les griffes du chiiien font, avec l’écho, sur le nouveau revêtement. Espérons – rêvons – qu’une fois les meubles en place, ça diminuera. J’aurais après tout peut-être du sacrifier le look au profit de la paix d’esprit et opter pour de la belle moquette mauve à la grandeur.

Et bientôt, vous aurez droit à une belle photo de ma table. Le dessus est terminé, c’est booooo. Les cotés doivent être recommencés de zéro avec nouveaux matériaux en raison d’une erreur d’ingénierie, mais la nouvelle solution est d’une simplicité théorique déroutante, ce devrait donc être complet rapidement (mais à confirmer). Je déteste recommencer. Mais, vu que c’est entièrement ma faute, ben je chiâle pas (trop). Assumons, disait, je crois, César.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :