Ma mémoire et une faculté qui oublie, semble-t-il

Ouf, pas trop fière de moi. Ça fait quand même pas des décennies que j’ai quitté le coin… or je viens de réaliser que je dois revoir certains itinéraires routiers sur googlemaps avant de partir, histoire de rafraîchir certains détails tels que les numéros de sortie d’autoroute, des raccourcis… ou même carrément quelle autoroute emprunter. Ouch. C’est quand même pas comme si je n’avais pas habité la Montérégie pendant 5 ans, il n’y a pas si longtemps. Ni comme si il n’y avait pas que deux autoroutes principales en Montérégie. Pas fort.

C’est peut-être l’âge aussi, mais je pensais que les troubles de mémoire attendraient encore quelques décennies avant de se manifester. Conclusion: l’immigration accélère le processus du ramolissement du cerveau.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :