Vrac de fin de semaine

Départ pour Montréal demain: Une tonne de trucs à faire et à planifier avant le départ. Quarante-douze chargeurs et adaptateurs nécessaires au bon fonctionnement du département informatique et électronique. Bien que tous mes appareils soient optimisés pour le déplacement et le voyage, le tout occupera pratiquement la moitié du volume de mes bagages. Je remet en question le concept de portabilité du tout et constate aussi ma dépendance informatique. Ceci dit, si le trajet lui-même me rebute (door to door: 16h si tout va bien, rien de dramatique, juste très long), j’ai tout de même bien hâte d’être arrivée!

***

Dodo: je comprends que la majorité des établissements hôteliers optent pour des matelas plus fermes que plus mous. Ceci dit, lorsque je me réveille après 2 ou 3 heures de sommeil, étendue sur le côté, avec l’impression que mon épaule, mon bras, ma hanche et mon genou sont tout ecchymosés, c’est peut-être un peu too much.

***

Spa, sauna et bains thermiques: Si dans les établissements offrants ce genre de services, le volet bains thermiques ressemble beaucoup à ce qu’on connaît au Québec, le côté sauna est légèrement différent: tout le monde tout nu, on se change et se douche tous ensemble, et personne ne s’en excite. S’il est possible de se conserver une petite gêne et de garder sa serviette bien en place, faut pas espérer y camoufler son maillot sous peine d’être dénoncé. La gestion de la nudité en Europe centrale est beaucoup plus lousse que ce auquel on est habitué en amérique du Nord, je l’avais observé dans les parcs de Munich où les gens vont se faire bronzer à poil. Le côté intéressant: la désexualisation du corps; la difficulté: ne fixer personne, même si c’est uniquement pour rigoler de la coiffure d’un bain-de-soleilleur.

***

Sécurité postale: l’expérience bureau de poste est toujours pénible ici point de vue service-client, et est en plus doublée de paramètres de sécurité défiant l’entendement. Par exemple, j’ai fait une grosse erreur: j’ai commandé un truc à l’adresse du bureau, car c’est là que je passe la majeure partie de mon temps. Or, il n’y avait personne au moment de la livraison, le colis doit donc être récupéré au bureau de poste. Le hic: je n’ai pas de pièce d’identité indiquant que je réside au bureau. Duh. Problème, car je n’ai pas de carte d’affaire à cette adresse non plus. Techniquement, si on ne peut prouver son identité en lien avec l’adresse, on ne peut récupérer, impasse!! Le système a pour but bien sûr de s’assurer que rien ne soit volé. Paradoxalement, le carton laissé dans la boîte postale indiquant le lieu où récupérer le colis permet de désigner une autre personne pour récupérer le paquet. Signature requise du destinataire original sur le carton. Ma signature ne devant pas être présentée en même temps que le carton, comment monsieur-poste saura-t-il que le tout est en règle? Je crie au scandale, il y a une faille dans le système de sécurité allemand. C’est rare.

***

Coupe du monde: je tenais mordicus à assister à un public-viewing d’un match allemand avant mon départ, histoire d’être témoin de cette ambiance formidable qui entoure la fibre nationale exacerbée de la population. Ma seule chance était hier, le match où l’Allemagne a joué comme une équipe de troisième ligue et où le joueur-étoile s’est fait sortir au milieu de la première demie laissant l’équipe jouer beaucoup trop longtemps avec un joueur en moins. Côté observation de l’ambiance et de la fibre nationale, c’était plutôt loupé. J’ai préféré le match Alégrie-Angleterre en soirée, qui a offert du foot de vraiment belle qualité, bravo à l’Algérie qui a bien su se défendre contre le géant. Au prochain match allemand, il faudra gagner et il faudra gagner fort, sinon, ben c’est fini. Doppelscheisse potentiel.

One Comment to “Vrac de fin de semaine”

  1. Bonjour à une Québécoise à Munich,ton commentaire sur la nudité m’a fait sourire dans le sens qu’il y a 3 décennies je voyageais en Europe du nord…disons Amsterdam comme exemple et, de fait, cpmme situation vécue…dans un hôtel qui s’appelait « The Christian Youth Hostel » lors de la douche,mëme si il y avait section femme et homme,c’était à poill sans de porte pour fermer le cubicule à douche..porte à laquelle j’étais habituée dans mon patelin( Québec):je n’ai jamais pris une douche aussi vite de ma vie! …bon c’était du radotage …Je te souhaite toute la chance et tout le bonheur en Deutschland ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :