La Coupe à Munich

Je ne savais pas que j’aimais le foot avant il y a quelque mois. Réalistement, je ne suis pas une fani-finie, mais j’ai aimé regarder les matchs du FC Bayern, et j’aime encore plus regarder les matchs de la coupe du monde. Qui en Allemand s’appelle Fußball-Weltmeisterschaft, je le dis juste comme ça car je trouve le mot joli.

L’Allemagne disputera son premier match ce soir. Vais malheureusement manquer le début car je dois aller chercher Népoux à l’aéroport, avion qui doit atterrir justement à l’heure du début du match. J’ai tenté de déléguer la tâche à bopapa, sans succès, justement pour ne pas manquer le match. Bon, mon népoux, ma responsabilité, ok, ouais, c’est vrai. Ceci dit je ne serais pas surprise que les matchs soient présentés à l’aéroport aussi.

L’ambiance durant les matchs, mêmes non-allemands, est complètement dingue. Les Biergarten installent des écrans géants à l’extérieur, chaque petit bar ayant une terrasse installe aussi des téléviseurs à l’extérieur, de même que quelques-uns à l’intérieur aussi, bien sûr. Sur  la rue comparable à Mont-Royal de Munich, hier soir, ou il y a tout un stretch de petits bars, il devait y avoir un téléviseur à chaque 15m. Même en marchant sur la rue, on pouvait suivre le match. C’est bondé partout. La ville vibre en fait. Y a des drapeaux partout, les gens ne parlent que de ça, tout le monde parle à tout le monde, les Biergarten sont pleins à craquer, dès le milieu de l’après-midi. Et ce même si l’Allemagne n’a même pas encore pris part au tournoi. Ça va être dingue ce soir.

Je trouve ça absolument fascinant. Surtout de voir des milliers de gens festifs, intenses, ça gueule, ça s’énerve à chaque but, mais le tout demeure paisible. Pas de grabuge, pas de bataille, aucun besoin de saccager, par exemple, des vitrines. Et c’est pas parce qu’ils ne boivent pas, bien au contraire. N’oublions pas que la bière se boit au litre dans de nombreux endroits. J’aime observer ce sentiment d’appartenance à leur sport des gens d’ici, j’aime que ce sentiment soit démontré de manière exubérante mais civilisée.

Dans exactement une semaine, à cette heure, je serai en route vers le Québec. J’espère pouvoir suivre le plus de matchs possibles, bien sûr ceux de l’Allemagne en priorité. Je ne vais certainement pas manquer ça.

One Comment to “La Coupe à Munich”

  1. Fierté bien placée. Certains adeptes du Canadien devraient prendre exemple sur les Européens…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :