Archive for novembre, 2009

30 novembre 2009

Immigration et future mini-complication

Rien de dramatique, juste un peu compliqué.

Lorsque je renouvellerai mon visa, le nouveau visa devrait en théorie être valide pour deux ans – ou jusqu’à ce que mon passeport soit expiré. Or, mon passeport expire au début 2011. Ce qui signifie, que lors du renouvellement de mon visa en mai prochain, j’obtiendrai un visa pour quelques mois seulement. Et considérant que pour voyager, le passeport doit normalement être valide pour au moins encore 6 mois, cela signifie que je dois le renouveller maximum à la fin de l’été prochain.

Oui, ça se fait, par la poste. Je connais quelqu’un qui l’a fait dernièrement, à partir de l’extérieur du Canada, et ça a été – devinez quoi – compliqué. La photo ne correspondait pas aux normes canadiennes.

Donc, je pourrais me dire que lors de mon prochain séjour au Québec, ce serait un bon moment pour faire les démarches de renouvellement du passeport. Mais: le Canada, si je ne me trompe pas, ne permet pas aux individus de conserver leur ancien passeport. Mon visa me permettant de revenir en Allemagne sera où? Dans mon ancien passeport, bien sûr.

Bref, je présume que je devrai faire faire le nouveau passeport à partir de l’Allemagne et trouver un photographe qui pourra respecter les normes canadiennes. Je pense que je vais devoir m’y mettre bientôt, au temps que ça a pris pour la personne que je connais qui a fait cette même démarche à partir de l’extérieur du Canada.

L’autre mini-hic: pour faire émettre le nouveau visa, pour le nouveau passeport, l’Allemagne demande, pour simplifier le processus, de présenter l’ancien passeport avec le visa qui a été émis préalablement. Que je  n’aurai pas en main, bien sûr.

Je ne suis pas la première à passer par là, c’est faisable, tout ça. Mais est-ce qu’o se doute que ce sera compliqué? Bien sûr.

Publicités
29 novembre 2009

Idée recette, simple et délicieuse

Gros succès culinaire hier soir, avec un truc tout simple. Des pâtes avec sauce au saumon fumé/avocat/mozz. fraîche/poireau. Déclicieux, pour seulement une quinzaine de minutes de préparation.

Faire dorer légèrement le poireau haché, faire cuire les pâtes.

Préparer une béchamel. J’y ai ajouté quelques herbes mais sans plus. Avoir eu du vin blanc à y ajouter, c’aurait été encore meilleur.

Juste avant de servir, j’ai ajouté à ma béchamel mes poireaux, le saumon fumé, les tranches d’avocat et le fromage. Mélanger délicatement et laisser sur le feu 2-3 minutes, assez longtemps pour que les ingrédients soient chauds mais sans commencer à cuire (ça évite que le saumon devienne sec, que l’avocat devienne une bouillie, et que le fromage devienne un amas impossible à servir).

Super simple, et super bon!

 

29 novembre 2009

Ceci est un appel de Fido

FIDO:  Bonjour, ici madame X de chez Fido, j’aimerais parler au propriétaire du compte.

MOI:  Moi-même.

FIDO:  Je tiens d’abord à préciser que cet appel ne sera pas comptabilisé dans le nombre de minutes de votre forfait.

MOI:  D’accord, je suis toutefois en Europe, des frais seront-ils facturés à cet effet?

FIDO: Ah non ah non c’est gratuit (YEAH RIGHT). Le but de mon appel est de vous présenter certains services faramineux….  (je vous épargne la conversation débile entre la gentille préposée lisant son script et la cliente non-réceptive).

MOI:  Je vous remercie madame, je n’ai pas besoin de ces services. Au revoir.

FIDO:  Avant de terminer cet appel, puis-je connaître votre adresse courriel?

MOI:  À quelle fin, Madame?

FIDO:  À quelle fin? Fin? La fin? Hein? Vous voulez-dire… eeeuh, à quelle fin? (réflexion profonde de la part de la gentille dame au script bien déterminé). Euh, mais, bien… POUR VOUS ENVOYER DES COURRIELS!

Non… pas vrai!!!! J’aurais jamais pensé!

25 novembre 2009

Bon 1er anniversaire, québécoiseamunich…

Aujourd’hui et demain sont mes jours d’anniversaire @Munich!

Je n’arrive pas à déterminer laquelle des deux dates est la plus pertinente, étant donné que j’ai quitté Montréal le 25 mais suis arrivée en Allemgne le 26. Alors pourquoi pas m’accorder deux jours d’anniversaire!

Un an. Ça va vite.

25 novembre 2009

Observation de la faune, « live » dans ma cours

L’autre matin, nous avons eu droit a un singulier spectacle. Rien d’anormal, mais bien étonnant considérant que nous demeurons en pleine ville.

De la fenêtre de la cuisine, nous avons pu observer pendant de longues minutes, dans l’arbre faisant face à la fenêtre, à 5m, un oiseau de proie dévorant une souris.

En fait, lorsque nous l’avons vu, il ne restait pas grand chose permettant d’identifier ladite souris, sauf la queue. L’oiseau en question, hauteur d’environ un pied, rayé sur le devant, à pois à l’arrière, finissait son snack, bien installé sur une branche.

En général, ça grouille, sur le terrain, lorsqu’on regarde par la fenêtre de la cuisine. Les écureuils volent d’un arbre à l’autre, les oiseaux piaillent, chantent et crient allègrement. Y a de la vie et du mouvement continuel. Ce matin-là: rien. Le calme plat.

23 novembre 2009

Cours, shushi! Cours! – AJOUT

Merci à Véro de cette contribution sur le thème Running Shushi: Allez-y, c’est trop drôle!

http://www.miniclip.com/games/sushi-go-round/en/

*********

Hier nous sommes allés manger au restaurant le Running Sushi.

Je ne sais pas si ça existe partout, mais pour ma part je ne connaissais pas le concept. C’est drôle.

C’est le buffet chinois du sushi. Un prix par personne (19€), et pour la suite c’est service à volonté. Les tables sont placées autour d’un tapis roulant, sur lequel les cuisiniers déposent, au rythme où les variétés sont préparées, des petites assiettes de divers sushis ou plats japonais, chauds ou froids. Quand le plat qui passe devant toi t’intéresse, tu le prends.

Bien sûr, il n’y a aucun moyen de savoir ce que les cuisiniers préparent, alors c’est parfois risqué de ne pas prendre une assiette qui semble intéressante, car on ne sait pas si elle reviendra, si les cuisiniers en prépareront d’autres d’ici peu de temps. Ça permet aussi de goûter des plats que l’on n’aurait pas nécessairement commandé. De plus, comme il s’agit de toutes petites portions à la fois, on peut manger toute une variété de d’aliments.

Côté ambiance c’est entièrement raté – éclairage trop lumineux, et l’essentiel de l’attention accordée au repas va non pas à discuter avec son népoux mais bien à observer le tapis roulant. Une ambiance de cafétéria. Par contre la qualité culinaire était sans reproche, et c’est vraiment, vraiment drôle.

La photo ne permet pas de voir si bien, mais le tapis roulant a deux étages. Les plats principaux sur le haut et les desserts et les sauces/accompagnements en bas. On prend le pot de wasabi quand il passe, on en met dans son bol, on le remet sur le tapis pour les autres. Quand on manque de gingembre, on en prend un autre bol lorsqu’il passe.

Ça fait changement!!

19 novembre 2009

Assez fort pour un homme…

… Mais conçu pour une femme, comme Nicole!

Hehe, ça rappelle des souvenirs… En fait je cherche la version « Christine » de cette annonce. Christine était soudeuse si je me souviens bien…

Y a pas à dire, la pub, ça ne vieillit pas très bien!

18 novembre 2009

Vocabulaire – ne pas confondre

Sputen (prononcé chpoutenn) – se dépêcher

Pusten (prononcé poustenn) – souffler

Prusten (prononcé proustenn) – cracher

Les sonorités sont semblables. Ne pas confondre.

Vouloir dire:

« Je souffle sur ma bouchée de spaghetti qui est trop chaude » mais dire « je crache sur ma bouchée de spaghetti qui est trop chaude », c’est différent.

Vouloir dire:

« Je me dépêche car je serai en retard » et dire « je souffle car je serai en retard », c’est différent aussi. Et très drôle.

 

18 novembre 2009

H$N$

Vous posez-vous des questions sur les coûts de la campagne de vaccination?

Quelle compagnie pharmaceutique produit le vaccin contre la H1N1? Au Canada je crois que c’est GlaxoSmithKline.. je ne sais pas si c’est la même chose partout. Si on prend l’exemple du Québec, à combien s’élèvent les coûts de la campagne de vaccination? Est-ce que quelqu’un a lu quelque part quel est le coût « réel » de la dose pour une personne ?

Et considérant que l’on peut présumer que le budget annuel provincial pour la santé n’incluait pas les coûts de cette campagne massive, de quelle façon les coûts seront-ils refilés aux contribuables par la suite? Augmentation d’impôt? Ou réduction des services? Faut quand même pas s’imaginer que c’est un cadeau tombé du ciel… ce sera intéressant à suivre. Si vous trouvez de l’info là-dessus, filez-moi le lien!

17 novembre 2009

Parlons immigration

Ça faisait longtemps que je n’avais pas déblatéré sur le sujet.

Point très intéressant: le site de l’immigration de l’Union Européenne est beaucoup plus clair, détaillé et compréhensible que ceux des pays membres de l’Union.

Même que, à la lumière de ce que j’y ai lu, j’ai perdu beaucoup de temps durant la dernière année à m’inquiéter. Car rappelons que les démarches ne sont pas complètes; elles le ne seront en mai seulement. Donc, j’ai pas terminé de stresser.  On peut polluer son esprit considérablement à force de penser à des termes tels que expulsion, non-renouvellement du visa, départ à zéro, etc. Même le simple mot formulaire suffit depuis à me faire faire une crise d’urticaire. Facile d’imaginer ce type de scénario cauchemardesque lorsque l’on est immigrant. Après tout, le sort de l’immigrant dépend entièrement de la bonne volonté l’état hôte. Y a de quoi stresser, remettre son avenir entre les mains d’une bureaucratie n’a rien pour se réjouir. Surtout après avoir lu le site d’immigration de l’Allemagne, et après s’être fait aboyé les instructions par un préposé fort peu sympathique.

Je comprends que le préposé-aboyant en question ne tentait que de me faire peur, pour me pousser vers les programmes destinés à intégrer les nouveaux arrivants. Si c’est réellement le cas, 1) ils ont fait du beau boulot à me terroriser 2) ça ne changera par contre aucunement le reste des procédures.

Des recherches plus approfondies seront de mise, mais pour la première fois en plus d’un an (j’ai commencé ces démarche à partir du Québec en septembre 2008), donc pour la première fois, la perspective immigration me fait sourire.

Un jour, j’écrirai un billet ici, sur le sujet. Mais ce sera long, vous serez pas obligés de lire au complet. Ce sera simplement en espérant que ça puisse aider un jour quelqu’un, qui tombera par hasard sur ces pages, qui sera dans la position où j’étais l’an dernier. Juste pour aider. Comme du bénévolat!