Archive for juillet, 2009

30 juillet 2009

En manchette

Vu sur cyberpresse – Pauline Marois met son domaine en vente.

Je refuse par principe de mettre ici le lien vers l’article. Non mais vraiment, est-ce que cette soi-disant nouvelle en est réellement une? Est-ce si significatif que les médias doivent en parler?  J’ai vu je ne sais combien de propos sur le prix de vente demandé. Pourquoi? Pour ajouter de l’huile sur le feu, quand on sait très bien qu’au Québec, la masse aime dénigrer les fortunes, sauf peut-être celle de Guy Laliberté ?

La bonne nouvelle c’est que ça doit vouloir dire qu’il se passe pas grand chose d’autre de grave.

Publicités
28 juillet 2009

Sur une lancée santé

Au Québec il y a une gamme de jus de fruits/moothies super bon pour la santé autant qu’au goût, que j’aimais beaucoup. Mon favori est celui aux kiwis/compote de pommes. 

J’ai regardé leur site pour voir la recette de base et découvert qu’ils y mettent des épinards et du miel… Me suis essayé, au pif.

Résultat:

Au goût, c’est pas mal.

Au look, ça fait peur.

IMG_0052

27 juillet 2009

intersection Principale / de l’Église

Dans le cadre du boulot je dois fréquemment trouver les coordonées des hotels de villes de plusieurs municipalités du Québec.

60% de ceux-ci sont situés sur la rue Principale

25% de ceux-ci sont situés sur la rue de l’Église

le pourcentage restant ne suit pas de règle.

Donc dans le doute, si vous cherchez l’hotel de ville, allez pour la rue Principale. Je ne rescense pas les Caisses Desjardins, mais si vous avez besoin de dollars, je suis prête à parier qu’elle sera en face, à l’intersection de la rue de l’Église.

27 juillet 2009

Le retour de Bob-le-Beigne

J’ai oublié de vous raconter sur le moment, mais j’ai réalisé que le seul de souci international que j’ai dû créé avec l’histoire de Bob-le-Beigne mérite finalement de vous informer. Désolée d’avoir tardé.

Donc on se souvient, le petit tupperware contenant Bob-le-Beigne était dans mon sac, mais Bob n’y était plus.

(suspense)

Y avait deux petits tupperware dans le sac!

Un vide contenant une tite napkin, résidu d’une collation dont je ne me souviens pas, et que j’ai confondu avec l’autre, qui lui était demeuré dans mon sac, abritant gentiment Bob-le-Beigne.

Vous pouvez donc dormir sur vos deux oreilles. Mes excuses au chiiien – ça portait toutefois à confusion puisqu’il avait été malade le jour même où la disparition de Bob-le-Beigne avait été constatée. Pov chiiien, toute peut pas être de sa faute (ne pensez pas que je ramolli, c’est faux).

25 juillet 2009

Nouvelle rencontre

J’ai fait hier l’étroite connaissance avec la version locale de l’herbe à puces.

Wolf a dû par 10 fois me montrer la plante en question, au courant des derniers mois, en me prévenant qu’elle est très méchante. Je suis tout de même allée me mettre la main dedans en grande force en désherbant le jardin. Bravo.

Ça brûle instantanément, exactement comme le feeling recevoir des mini gouttes d’huile brûlante lorsque l’on fait la cuisson de quelque chose dans une poêlonne. Je suis certaine que vous connaissez le feeling.

La première heure, ça brûle et ça brûle sans arrêt. Ça se calme légèrement par la suite, et 24h plus tard, plus rien. Et par chance, une main ou un doigt contaminé qui entre par la suite en contact avec, par exemple, un oeil que l’on frotte, n’entraîne pas de conséquence. Pas comme ce que je connais de l’herbe à puce du Québec qui si je ne me trompe pas, se répand très facilement.

J’ai l’impression qu’à partir de maintenant, Wolf n’aura plus besoin d’identifier la méchante plante pour m’éviter des mauvaises surprises. J’pense que j’vais la reconnaître, maintenant.

24 juillet 2009

Jour de l’an?

J’ai l’impression d’être au jour de l’an: j’ai plein de bonnes résolutions.

Suite au séjour intense de Véro, me suis rendue compte que je ne bouge généralement pas assez. On a passé des longues journées à marcher et le feeling de fatigue physique, au moment d’aller au lit, est fort agréable. Bref, faut que je bouge plus pour combiner à la fatigue de mon cerveau après une grosse journée de travail une fatigue du corps (coudonc, suis-je en train de me faire influencer par des relents de catholicisme avec cette division du corps et de l’esprit? Naaaaannn, pantoute).

De plus, aprèes 10 jours sur la go à manger un peu n’importe quoi n’importe quand (et 10 jours de restos bavarois, ca pèse), je veux aussi reprendre en main mon alimentation. Pas en vue de perdre du poids, mais pour être en meilleure forme et avoir plus d’énergie.

Alors dans mes résolutions:

Jogging. Ouache. J’aime pas ça le jogging. Mais eh que c’est donc accessible, flexible au niveau de l’horaire, peu dispendieux, et dont bon pour la santé. Alors voilà, je vais m’y mettre, ou au moins essayer. Mettons deux fois par semaine pour commencer (un objectif trop haut résultera en un grand découragement et sera suivi de l’abandon, je me connais). Et bon, si c’est juste 1 ou 2 km pour commencer, c’est déjà ça de pris! Les paris sont ouverts sur combien de temps j’aurai la discipline de m’y forcer… hehe.

Alimentation: Manger à des heures normales. Et même si je mange généralement bien, essayer de rendre ça un peu plus santé. Surtout travailler sur la qualité de mes collations. J’ai une tendance toast-au-breurre-de-pinotte à enrayer ou à du moins ramener sous contrôle. Et, préparer des lunchs à l’avance. Pour moi autant que pour Népoux. Et, remplacer un café sur deux par le bon jus au gingembre dont je vous ai donné la recette.

Tant qu’à être dans les réslutions, je pourrais peut-être même ajouter une séance quotidienne d’entraînement du chiiiien? Hmmm. Bof. Je vais me garder ça pour plus tard 😉

Pour ceux et celles qui ont déjà passé par les débuts du programme remise en forme, avez-vous des conseils?

23 juillet 2009

Recette en prévision des jours chauds

Bon, je sais pas si vous en avez, des jours chauds. Mais si oui, ce petit mélange est fort rafraîchissant (les quantités sont approximatives, je n’ai pas mesuré):

1L d’eau

Environ 2 bonnes c.s. de racine de gingembre fraîche épluchée et coupée en petit morceau

Une poignée de feuille de menthe

Le jus de 1 ou 1,5 citron

2 c.s. de miel/sucre brun/sirop d’érable (à tester!)

Au mélangeur, broyer le gingembre et la menthe dans un fond d’eau. Un bon 20-30 sec au mélangeur à puissance élevée.

Ajouter le miel/sucre et le citron, remélanger.

Ajouter le reste de l’eau, remélanger.

Filtrer le tout et servir très froid.

21 juillet 2009

Visite à Salzburg et Vienne

Mais quel séjour! Trois jours de rêve…

Départ vendredi matin. Courte visite de la vieille ville de Salzburg en chemin, c’est mignon comme tout. Retour sur la route vers Vienne où nous sommes arrivés en fin d’après-midi. Nous avons passé le reste de la journée et la soirée à visiter la vieille ville. Que c’est impresionnant! La cathédrale gothique, le palais de la résidence, les places toutes plus architecturalement parlant tellement remplies de détails et de luxe que c’en est difficile de savoir où regarder. C’est presque abusif en fait, chaque édifice, même le plus normal, est beau!

Le lendemain samedi, sous une pluie furieuse, nous sommes allés voir les constructions de Hundertwasser. Même sous le temps moche et gris, c’était plein de vie et « playful ». J’ai adoré et j’adorerais transformer un jour ma maison en quelque chose comme ça! Nous nous sommes baladés ensuite encore un peu au centre-ville pour revoir à la lumière du jour certains des endroits qu’on avait visité la veille de nuit. Il faisait 12 degrés et il pleuvait des chaudières d’eau à la seconde alors ce n’était pas si agréable que ça – nous sommes donc sortis de la ville pour aller vers Rust, petit village à proximité où la température était plus clémente, observer cigogns ui nichent sur les cheminées des maisons du village entre deux livraisons de bébé. Quelle vision surprenante! Le village est superbe en lui-même mais la présence des oiseaux ajoute certainement au charme.

Retour vers Vienne en soirée. Un secteur de la ville (Grinzin) est occupé par les vignerons de la région, à l’intérieur même des limites de la ville. On s’y sent en plein campagne. Ces vignerons (Heuriger) ont pour spécialité le vin nouveau – donc le vin très jeune, celui produit l’automne précédent.

Dimanche matin, jour du départ. Visite de Schönbrunn avant de quitter la ville (le château de Sissi :). Plutôt que de repartir par l’autoroute nous avons traversé la vallée du Danube (pis c’est pas vrai qu’il est bleu le Danube, il est brun. Mais la vallée est très très jolie). Nous sommes arrêtés à Dürnstein, village niché  sur une bande de terre entre le Danube et une petite montagne où sont perchées les ruines d’une forteresse. De là haut la vue sur la vallée est et ses vignobles donne le goût d’y déménager 🙂

Retour sur la route vers Munich, court dodo à la maison avant de rperendre la route pour aller montrer les Alpes à Véro. Nous sommes allés au sommet d’une des montagnes côté Bavière donnant une superbe vue sur les montagnes de l’Autriche. On a pataugé dans la neige, il en restait encore pas mal et ça semblait pas près de fondre!

Voilà – un court séjour qui donne l’impression d’être parti une semaine, tellement on a vu de belles choses. Génial!

13 juillet 2009

Yé!

Véro est là – poquée du trajet mais LÀ!

En route vers le centre-ville!!!!!

Yéééé!

10 juillet 2009

Appel à tous, recherche photos de Sept-Iles

Pour le boulot, je cherche des photos touristiques de la région de Sept-îles.

Dans les banques de photos on oublie ça, y en a pas.

La Ville refuse de me les fournir, l’office de tourisme ne me répond pas. Connaissez-vous quelqu’un qui a fait un trip de plein-air sur la Côte-Nord et qui aurait pu s’y arrêter? Ou connaissez-vous quelqu’un qui connaît quelqu’un…?

Comment on fait pour trouver du matériel graphique qui n’existe pas?